Amical / Slovaquie 0 – 1 France ; Le strict minimum


Raymond est content de l’état d’esprit de l’équipe : oui, c’est vrai, il se battent les garçons, ils rigolent bien ensemble, mais bon ça casse pas la baraque, même franchement sopo par de grands moments.
Faut dire que le jeu tout en finesse de la Slovaquie à grands coups de coude dans la machoire ne nous a pas aidé à trembler, ni même à vibrer. Y sont incorrigibles ces gars là, y a encore de grands relents de techniques utilisées et qui ont fait quelques succès quand le mur de Berlin était encore debout.

Cependant, on peut ressortir des points positifs :

  • Henry exploite à fond les règles du foot et tire quand il veut (si, si c’est dans le réglement) et paf, but ! Important d’avoir un gars comme ça.
  • Anelka est quand même énorme. Même si je suis le premier à reconnaitre que je ne voulais plus le voir jouer sous la tunique bleue après ses déclarations passées, il a une technique incroyable, même si la finition manque.
  • La charnière centrale Mexes-Abidal fut très bonne, avec un Abidal super à l’aise dans ce rôle : il a pas l’âge de la retraite Thuram ?
  • Landreau qui nous a sauvé 2 fois fut très rassurant
  • Ca veut dire qu’on peut jouer sans vrai 10, mais aussi avec un Nasri et 2 attaquants comme en fin de match : Raymond n’a que l’embarras du choix pour sa tactique contre l’Italie. Espérons que ce sera efficace.

Tous concentrés pour le 8/9 à San siro.

40 °  but de Henry chez les bleus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Get Adobe Flash player