Note2be : la suite


L’information et le site prennent de l’ampleur depuis la date de mon billet. On en parle un peu partout (voir ici sur 01net) et l’auteur est médiatisé, notamment chez Ruquier. Et la résistance s’organise : un blog contre ce site milite fermement avec un nom sans équivoque : ContreNote2be. Le blog précise notamment les droits des professeurs lorsqu’ils voient leurs noms apparaître sur ce site ( droits CNIL).

Si, comme moi, vous êtres convaincu par la facilité et l’absurdité du truc, merci de signer la pétition qui se trouve ici.

Aux armes citoyens, formez vos bataillons !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *