Roland Garros 2008 – Journée Benny Berthet


J’ai profité de l’offre du club de tennis de mon fils pour faire l’accompagnateur à la journée Benny Berthet de Roland Garros. Pour les néophytes, elle se déroule la journée précédant l’ouverture du tournoi, est à but caricatif, et met en avant les joueurs pour un match en un set gagnant. Cela m’a permis de fouler pour la première fois ces allées jonchées de boutiques cadeaux tous les dix mètres ! ce fut une super journée malgré la pluie venue s’inviter en milieu d’après-midi par intermittence.

Notre journée a commencé par le central (que j’ai trouvé plus petit qu’à ma télé, même si c’est déjà conséquent) avec Richard Gasquet face à Tommy Robredo, puis par la star des jeunes et des ados et triple tenant du tire : Rafael Nadal. Je n’ai pu voir la suite avec Roger Federer car l’envie de glace fraise-vanille de mon fils était arrivée à son point de non-retour. Nous nous sommes donc baladés dans les courts annexes puis vers le court Suzanne Lenglen, poursuivis par la pluie.

Nous y avons vu la victoire de Ancic puis le début d u match avec Djokovic, rapidement interrompu par la pluie, ce qui a eu pour effet, qu’ils ne sont pas revenus, Djokovic commençant son tournoi dès le dimanche. Puis ce fut le clou du spectacle avec le double Bahrami/Leconte face à Wilander/Bjorkman et une franche rigolade avec toutes les facéties inventées par ces 4 virtuoses de la raquette : smash renversés, Henri Leconte piquant la chaussure de l’arbitre et l’envoyant dans les tribunes, puis distribuant toutes les boissons mises à la dispo des joueurs, des échanges au filet à quatre avec l’apparition soudaine d’une seconde balle, un troisième service accordé à Mansour Bahrami, un échange au ralenti mimant les coups portés. Bref, un match valant à lui tout seul son billet.

Pour voir le diaporama de mes quelques souvenirs, c’est ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *