La journée des enfants de Roland Garros 2009


C’est comme cela que se nomme désormais la journée caritative Benny Berthet de la veille du coup d’envoi de la quinzaine. Je rappelle le principe : les joueurs et joueuses disputent un set gagnant en toute décontraction, et le spectateur est libre de sillonner dans les allées du complexe.Contrairement à l’année dernière, j’ai trouvé que les affiches étaient de moins bonne qualité (pas de Federer, ni de Djokovic, et pas de double Leconte/Barami non plus) mais il est toujours impressionnant de voir le service fulgurant de Monfils, ou les revers de Nadal "en grandeur nature".

A noter donc pour cette édition le mauvais temps pendant une bonne partie de l’après-midi, la défaite de Nadal contre Dabul (petit argentin que je joue comme le chang de 2009 !), les coups sur-puissants de Monfils, une petite mine de Tsonga, et un Simon qui gagne au jeu décisif.

Mon pronostic : c’est l’année de Federer !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *