Paris Games Week : j’y étais !

Paris Games Week

Paris Games Week, ou PGW pour la # génération, c’est le salon du jeu vidéo parisien se tenant sur 5 jours porte de Versailles et qui sent bon la testostérone. Etant en même temps un joueur vieillissant, un papa voulant faire plaisir à son fils ado pro du sniper de Call of Duty (et 3 de ses collègues collégiens), et curieux de la vision d’un tel rassemblement, je décidais début octobre d’organiser cette sortie pour ce premier samedi doux de novembre. Et je ne fus pas déçu de ma curiosité !

 

Ayant été un peu/beaucoup joueur de Daley Thomson’s SuperTest, Rally 2 sur Amstrad CPC 464, du fifa 2002 et driver 2 sur PS2, de TombRaider et Diablo (le premier) sur PC, et un peu de COD Ghost et Fifa sur PS3, et assez testeur de jeux sur mobile, j’avais quelques pré-dispositions à me rendre dans l’arène parisienne du video game. Mais à ce point là !

Arrivés à 9h15, quasi à l’ouverture des portes, la foule est déjà dense et je prends un sacré coup de vieux devant cette marée de boutonneux chevelus s’étant fait terrible violence pour déambuler debout si tôt un samedi matin (de vacances !). Nous arrivons péniblement dans la première salle, celle de l’ESWC, le championnat du mon de jeux vidéos avec un combat de filles sur Counter Strike.

DSC_0041

DSC_0042

Le reste de la journée fut rythmé par 2 buts majeurs :

– Traquer les stars joueurs de Youtube et autres tels @Gotaga, @WaRTeK, @xSqueezie ou @MonsieurDream sur tous les stands PS4, Xboxone, NVidia et autres.

– Essayer la nouvelle mouture de Call Of Duty (Advanced Warfare) en exclusivité avant la sortie mondiale le 4/11/2014, en bravant une queue d’1 heure pour 10 minutes de sniprr et autres cut. (Autre coup de vieux dans la tête quand dans cette queue, le vigile me demande si

je joue ! Bien sûr que je vais l’essayer et je te démonte !)

Sinon, nous avons pu voir PES 2015 de très belle mouture à en faire rougir FIFA, une zone retro gaming avec les vieilles consoles, une zone objets connectés avec des imprimantes 3D impressionnantes, le tout dans une foule énorme surtout dans l’après-midi qui décourage à faire ces mètres de queue pour 10 minutes de jeu. A noter la folie et la fureur de la foule sur les compets de FIFA sur le stand XBoxOne de gamers contre Squeezie (ambiance digne de la tribune Auteuil sur la photo ci-dessous), les stands Assassin’s Creed, le stand Just Dance qui a mis le feu ou les réactions des concours de Call Of Duty où j’avoue me sentir complètement largué !

DSC_0050

 

DSC_0044

DSC_0043

DSC_0045

 

DSC_0048

Bilan de mon point de vue de joueur quadra : Salon à voir mais la foule énorme gâche un peu l’envie de jouer. Dommage !

A l’année prochaine ? Je pense que je laisserai les ados dans l’arène et je les attendrai au salon du chocolat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *